Composés organiques volatils, monoxydes, vapeur d'eau et autres polluants

Pour lutter contre les atmosphères confinées et polluées, mieux vaut connaître les diverses sources de pollution intérieure.

Les COV : composés organiques volatils

Ces composants chimiques peuvent être émis par les matériaux de construction, les revêtements de sols, les peintures, etc. Les COV sont plus nombreux et plus concentrés à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Les monoxydes

En se consumant, les combustibles (essence, charbon, gaz, etc.) dégagent des monoxydes. Dans la maison, ces polluants ont différentes origines. D'abord, plus l'air extérieur est pollué, plus il va « contaminer » l'air qui entre à l'intérieur. Pour le monoxyde de carbone, on constate que les taux sont plus élevés en hiver, en particulier quand on utilise des appareils de chauffage au gaz mal réglés.

La vapeur d'eau

De très nombreuses activités (bain, cuisine…) dégagent de la vapeur d'eau. Si l'excès n'est pas bien évacué, le taux d'humidité grimpe et favorise la prolifération des acariens, des bactéries et des moisissures.